Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par education-therapeutique.over-blog.net

SOURCE : l'espace de communication en santé publique

 

Le modèle Prochaska, Norcross et DiClemente (1994) , modèle de changement transthéorique  utilisé à l’origine pour aborder des problèmes de dépendance, peut inspirer des stratégies de communication.

Il se décline en six étapes par lesquelles les individus passent, en général, pour apporter un changement durable d'attitude et de comportement.

1. Précontemplation (ou préréflexion). La personne n’a pas l’intention de modifier ses habitudes, voire, refuse de reconnaître qu’elle aurait intérêt à changer.

2. Contemplation ou réflexion. La personne est sensibilisée et cherche de l'information sur l’habitude à changer. Elle discute du problème avec d'autres personnes et réfléchit à des solutions éventuelles pour y remédier. Il se peut qu’elle soit en situation de détresse, mais qu'elle se sente incapable de passer à l’action.

3. Préparation/décision. La personne s'engage à apporter le changement à l’habitude visée puisqu’elle croit pouvoir y arriver. Elle met en place les conditions pour être en mesure de passer à l’action prochainement et en fait part à son réseau social.

4. Action. La personne adopte le changement souhaité selon la stratégie choisie.

5. Maintien. La personne maintient l’adoption du comportement et évite la rechute.

6. L’intégration (ou transformation). L’ancienne habitude ne constitue plus une menace. Le nouveau comportement est intégré.

Application du modèle en communication

Au moment d’élaborer une stratégie de communication, il est intéressant de connaître à quelle étape de changement se situe notre public cible de manière à offrir des arguments, des motivations, des astuces pouvant les aider à franchir les étapes. Il faut savoir toutefois qu’un individu ne franchit pas nécessairement ces étapes de façon linéaire, il peut sauter des étapes, voire reculer pour bondir de nouveau. Ce tableau présente les éléments sur lesquels pourrait insister la communication que l’on destine à des individus se situant à l’une ou l’autre des étapes de manière à ce qu’il puisse les franchir.

Étape                                                                         Éléments de communication

Précontemplation 

 

Illustration des freins exprimés par les individus afin qu’ils se reconnaissent (l’effet miroir)

Je suis bien comme je suis!
Dans ma famille, on a toujours mangé de cette façon.
J’ai pris l’habitude de toujours saler mes plats sinon ça ne goûte rien.
 

Des encouragements à l’auto-observation et à l’auto-évaluation.
Des invitations à réfléchir à ses habitudes de vie!
Des statistiques en appui.
Des données de recherche récentes.
Des connaissances.
Les mythes associés au sujet.

 

Contemplation 

 

La description de l’habitude de vie et des effets nocifs sur la santé.
Les bienfaits du nouveau comportement à adopter.
Les exigences que ce nouveau comportement requiert et les solutions pour y parvenir.
Des exemples de réussites de la part de porte-parole crédibles.
Des ressources pour se renseigner : sites Web, reportages, témoignages, professionnels de la santé à consulter.

 

Préparation/décision

 

L’horizon acceptable pour apporter le changement.

Dans un mois, je diminue graduellement mes portions et j’introduis petit à petit 30 minutes d’activité physique par jour.

La démonstration que d’autres ont réussi.

Vous n’êtes pas seul(e), plus de X personnes, ont réussi.

Des trucs et des astuces.
Des ressources de soutien.
Insistance sur les capacités et les moyens de réussite, sur les ressources disponibles.

 

Action

 

Des solutions aux obstacles pouvant survenir.
L’encouragement à se fixer des objectifs à court terme pour commencer.
Des éléments de motivation.
Des trucs et astuces pour poursuivre.
Des témoignages de réussite.
Des groupes de soutien disponibles.
Des conditions favorables offertes par le quartier, le gouvernement.

 

Maintien

 

Le renforcement d’habiletés pour augmenter l’efficacité et diminuer les chances de rechute.
La reconnaissance des efforts fournis (procurer un sentiment de fierté).
Les bénéfices ressentis.
Les bénéfices durables.

 

Intégration

 

Étant donné que le comportement est complètement intégré, toute communication viendra donner raison à la personne d’avoir procédé au changement.

 

 

 

Courte description des auteurs

James O. Prochaska, Ph. D. est directeur du Cancer Prevention Research Center et professeur du Clinical and Health Psychology à l’Université de Rhode Island. Il est l’auteur de plus de 300 publications dont les ouvrages Changing for good et The Transtheoretical Approach. Reconnu mondialement pour avoir développé les six étapes de changement de comportement, il a effectué de nombreuses recherches sur la prévention du cancer et des maladies chroniques.

... Professeur de psychologie à l’Université de Scranton (Pensylvanie), John C. Norcross, Ph. D. se consacre également à la pratique clinique et la revue Journal of Clinical Psychology; In Session comme rédacteur en chef. 

Carlo C. DiClemente, Ph. D., est professeur au Département de psychologie à l’Université du Maryland. Il a développé, en collaboration avec le Dr. James O. Prochaska le modèle transthéorique des étapes de changement du comportement. Ses recherches l’ont mené à étudier les phénomènes de dépendance, dont l’alcoolisme.

Commenter cet article

Byabuze 10/05/2016 08:18

Les renforcements pour l ensenseignement de la psychologies à l ecole scondaire ne sont pas observés