Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par education-therapeutique.over-blog.net

L’Europe et les Etats-Unis signent un accord sur la santé en ligne

lundi 20 décembre 2010

L’application des technologies de l’information à la santé fait l’objet d’une intense activité ces derniers temps. Après le lancement officiel de la télémédecine suite à la publication d’un décret d’application et celui du Dossier Médical du Patient, c’est au tour de la Commission européenne de se distinguer en signant un protocole d'accord pour promouvoir une approche commune sur l'interopérabilité des dossiers médicaux électroniques et les programmes de formation pour les professionnels des technologies de l'information et de la santé.
 
Le Dossier Médical Personnalisé prêt à démarrer

La télémédecine prête à décoller

 
 
Ce protocole d'accord vise à créer de nouveaux marchés et perspectives de croissance pour les entreprises actives dans le secteur de la santé en ligne, tant dans l'UE qu'aux États-Unis. Le secteur des TIC génère 50 % de la croissance de la productivité dans l'UE et la santé en ligne présente un potentiel considérable pour la croissance du marché: elle permet de stimuler l'innovation dans les systèmes de soins et les domaines de la santé traditionnellement dynamiques tels que les produits pharmaceutiques et les dispositifs médicaux.
 
Aux États-Unis, le taux d'accès aux dossiers médicaux électroniques en dehors des hôpitaux est quatre fois moins élevé qu'en Europe. Au cours des prochaines années, les États-Unis injecteront près de 20 milliards de dollars pour développer l'interopérabilité des dossiers médicaux pour les médecins. Cet apport de fonds pourrait favoriser la passation de marchés pour les entreprises européennes aux États-Unis et dynamiser le marché unique de la santé en ligne dans l'UE; il permettra aussi d'améliorer la santé et la qualité de vie des patients, ainsi que l'infrastructure actuelle des systèmes de soins.
 
Les détails du protocole
 
Le protocole souligne la nécessité, d'une part, d'adopter une vision commune en matière de normes d'interopérabilité qui soient internationalement reconnues et utilisées pour les systèmes de dossiers médicaux électroniques et, d'autre part, de renforcer les compétences et la mobilité des professionnels de l'informatique. Ces normes communes jouent un rôle important en ce qui concerne la généralisation des services de santé en ligne interopérables, afin que la santé en ligne puisse développer tout son potentiel sur le marché mondial.
 
Sont notamment envisagées dans le cadre de ce protocole d’accord les activités suivantes:
- échanges d'informations sur les activités en cours menées directement par la Commission et le DHHS et portant sur la promotion de la santé en ligne;
- échanges de délégations et de spécialistes sélectionnés avec l'aval de la Commission et du DHHS, par exemple dans le cadre de l'initiative de la Commission relative à la gouvernance de la santé en ligne;
- création de groupes de travail mixtes chargés d'élaborer des stratégies spécifiques en vue d’atteindre des objectifs communs; et
- réunions, conférences scientifiques, ateliers et/ou symposiums organisés conjointement.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article